facebook pixel

  • VISIT US
    33 winner street, London

Barême d'honoraires Marton

Honoraires applicables au titre du service d’intermédiation dans le cadre d’une transaction immobilière 
2 000€ TTC fixe pour toute transaction comprise entre 1 à 9 999 999€.

Notre méthode est terriblement efficace. En simplifiant, en communicant, et en vendant, nous avons amélioré significativement la performance d’un agent immobilier. Tout ce que nous avons gagné en transformant notre manière de travailler, nous le répercutons dans le prix de notre prestation.

Nous facturons un prix unique de seulement 2.000 € TTC, quelque soit le prix de votre bien, et quelque soit sa surface. C’est à peu près 90% de moins que le montant facturé en moyenne par un agent immobilier à Paris, dont les honoraires sont traditionnellement fixés en pourcentage du prix de vente.

Aucun versement ne vous sera demandé au commencement de la mission. Le prix de notre prestation est facturé seulement en cas de succès, c’est à dire à la condition que la vente du bien soit définitivement conclue chez le Notaire.
Notre politique de prix ne vous semble pas claire ? > Contactez notre équipe
Découvrez ce que pensent nos clients ! > Consultez les avis de nos clients
Consultez la réglementation du métier d'agent immobilier par la DGCCRF en cliquant ici ! 

Tout savoir sur les honoraires des agences immobilières traditionnelles

Lorsque l’on décide de faire appel à un agent immobilier pour la vente de son bien, on s’attend à payer une somme conséquente d’honoraires. Il s’agit, à priori, de la rémunération pratiquée en échange du service fourni pour la vente de votre bien. Ces honoraires sont précisés dans l’annonce immobilière et aussi, mais surtout, sur le mandat que vous aurez signé...et ce n’est pas toujours clair.
Comment fonctionnent les agences immobilières traditionnelles en termes d’honoraires ?
Les agences immobilières traditionnelles fonctionnent sur le principe de la commission. C’est à dire qu’elles prennent un pourcentage du prix de vente de votre bien.
Quelles pratiques sont parfois visibles et pourtant inacceptables ?
Dans certains cas, l'agence vous propose de fixer un prix de vente FAI (frais d'agence inclus - en moyenne 4,87%*). Néanmoins, si vous vendez au prix, l'agence prendra 4,87% du prix de vente final et non du prix net vendeur qui était fixé au départ. 
Ex : Votre bien est estimé à 1 million d’euros (prix net vendeur), on ajoute 4,87% de frais d’agence, soit 48 700 euros. Prix affiché : 1 048 700 euros. 
Si votre bien est vendu au prix, l’agence prélèvera 4,87% de 1 048 700 euros, soit 51 072 au lieu des 48 700 euros d'honoraires prévus initialement. Donc vous paierez 2 372 euros de plus que ce qui était annoncé.


Dans d'autres cas, la commission est forfaitaire et calculée dès la signature du mandat. Elle est fixée au pourcentage du prix de vente affiché. C’est à dire que si la vente est négociée et que vous vendez moins cher que prévu, le montant des honoraires reste le même. Alors que si le pourcentage était resté en proportion de prix de vente final, vous auriez payé moins d'honoraires. 
Cette technique est intéressante si vous vendez plus cher ! 
Comment les agences immobilières traditionnelles justifient-elles leurs honoraires ?
La plupart du temps, les agences justifient leur commission en vendant une prétendue connaissance du marché immobilier et en ajoutant des services qui ne sont pas toujours nécessaires (visites, rédaction et signature des actes...), voire qui peuvent nuire à différentes étapes la vente.

Par exemple, un agent immobilier qui fait visiter un bien aux acheteurs, ne sait souvent répondre qu'à la moitié des questions posées. Les acheteurs pourront être déçus et se détourner du bien uniquement à cause du manque d'informations. La vente est mal partie ! Il est donc préférable que le propriétaire réalise les visites lui-même car il connaît son bien mieux que personne. 

L’agent immobilier propose également la signature des actes (compromis…) sous seing privé. Nous estimons que la rédaction des documents revient au Notaire car il pourra assurer un suivi du dossier, sera plus professionnel et inclura ses honoraires dans le prix payé. Demander à l’agent immobilier de faire ces démarches ne fera que complexifier la tâche au Notaire et potentiellement retarder la vente.