facebook pixel

  • VISIT US
    33 winner street, London

A propos de Marton

Nous sommes agent immobilier et notre méthode est unique. Elle satisfait les vendeurs et les acheteurs car elle apporte toute la communication nécessaire pour prendre les bonnes décisions, et en finir avec les frustrations. Notre tarification est juste : nous facturons 2 000 € fixe pour notre mission d’agent immobilier. Quelque soit le prix du bien, et quelque soit sa surface.

L'équipe fondatrice Marton

Thomas agent immobilier Marton
THOMAS
éléonore
MARION
Julien
Président

Je supervise l’équipe de spécialistes qui vous est dédiée à 100%. Chaque membre de l’équipe prend à cœur votre projet immobilier comme si c’était le sien. Et si des idées d’améliorations vous viennent à l’esprit, je serai très heureux de les recevoir ! Merci de votre confiance.
Responsable Administration des Ventes

Mon objectif est que votre vente se déroule parfaitement ! Dès que vous nous confiez votre bien, mon équipe s'occupe de le mettre sur le marché, vous bichonne, répond à toutes vos questions, et fait le maximum pour que vous tiriez le meilleur de cette vente ! Oubliez la paperasse sans fin, et le suivi bancal, nos maître-mots sont efficacité et réactivité !
Responsable Web Marketing

Je serai votre contact sur les réseaux sociaux mais aussi autour de notre stratégie de communication sur Internet !
Je serai également en charge des articles de notre blog. Vous avez une question ? Besoin qu'un sujet spécifique soit traité ? Faites votre demande et vous serez exaucé !
Responsable des Ventes

Avec notre modèle unique et transparent sur le marché immobilier, calculons ensemble les économies que vous allez pouvoir réaliser avec Marton !
Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous accompagner dans la réussite de votre projet immobilier. 
Vous avez des questions ? Des idées ? Des suggestions ? Contactez nous sur contact@marton-france.com ou via notre chatbox !

Découvrez Marton

La société est en profonde mutation. Toutes les générations l’ont affirmé, les unes après les autres. Mais là, c’est différent.

La révolution numérique prend une telle ampleur à travers la planète que des organisations toutes entières d’entreprise et, les offres elles-mêmes, prennent des formes nouvelles, qui transforment le paysage de nos sociétés.

Uber, Blablacar, Airbnb, autant de nouveaux modèles qui étaient inimaginables et inimaginés il y a quelques années. Et pourtant...

Un des marchés parmi les moins professionnels, les moins organisés, les moins normés, est celui de la transaction immobilière. Psychologie et légalité doivent faire bon ménage et cela est compliqué.

Pourtant, la transaction immobilière reste au cœur du patrimoine des français. Elle touche à cette part de patrimoine qui est la plus importante pour chacun d’entre nous, elle touche à celle qui va peut-être représenter la base de nos ressources pour notre retraite ou notre succession.

Aujourd'hui, pour la constitution de ce patrimoine, nous devons épargner chaque jour.

Sur le marché français, ce sont plus de 25 000 agents immobiliers qui se disputent les incroyables montants de commissions payés à prix d’or par les particuliers qui, au final, expriment leur insatisfaction face à ce niveau de prix mais également face à des pratiques jugées opaques.

Pendant 10 ans, Marton a disséqué les étapes d’une transaction immobilière afin d’identifier chaque moment clé, et en mesurant son impact sur la satisfaction du client et sur la performance finale de l’opération, traduite en temps et en prix.

Nous avons adopté les armes du digital pour créer de la transparence, sans rien retirer aux liens humains qui font la magie de l’immobilier. Notre analyse approfondie du fonctionnement d’une vente a permis de transformer la manière d’opérer. Marton a travaillé à la transparence de ses actions afin de lutter contre la frustration des acheteurs et des vendeurs. Nous avons ainsi créé un outil de communication qui envoie à tous les acheteurs intéressés un message instantané à chaque fois qu’une étape est passée sur le bien convoité. Une nouvelle visite a été planifiée ? Les acheteurs reçoivent l’information par SMS immédiatement. Une offre a été transmise ? Tous les acheteurs qui ont visité reçoivent également l’information. Il n’y a plus de frustration. Car Marton donne à chacun la possibilité de se positionner par rapport à un bien et à son prix, avec les mêmes armes.

Nous fixons un prix de mise en vente qui correspond au montant à partir duquel le propriétaire accepte de recevoir des offres.
Nous avons une approche différente à propos du prix du bien. Une approche qui est plus juste pour tout le monde. Nous savons que le fait d’évaluer précisément le prix d’un bien à l’avance est quasiment impossible. Seuls 3 ou 4 acheteurs potentiels feront finalement une offre pour un bien immobilier, tout en ayant réellement la capacité financière de l’acquérir. Le prix se fait en réalité au moment où les offres s’expriment vraiment. Nous affichons donc dans les annonces le montant minimum à partir duquel le propriétaire accepte de recevoir des offres. Nous recevons des offres de façon traditionnelle et le propriétaire décide d’accepter celle qui lui convient. Nous laissons le marché faire le prix, en donnant à chacun les informations qui lui permettent de se positionner en connaissance de cause.

Nous facturons seulement 2 000€ fixe, et le propriétaire s’occupe de faire visiter son bien.
Marton a toujours privilégié une tarification juste pour les propriétaires et les acheteurs, en défendant l’idée que seul le travail réalisé pour la vente d’un bien méritait rémunération.

C’est ainsi qu’étaient remis en cause les honoraires calculés sur la base d’un pourcentage de la valeur du bien, que ce bien soit petit ou grand. Le prix du service de Marton est fixe.

Où que le bien soit placé, quelle que soit sa surface ou son prix, nous ne facturons que 2000€. Et comme il est de la volonté des propriétaires de faire visiter et surtout de celle des acheteurs de rencontrer les vendeurs, nous laissons le soin aux parties de se voir sur les lieux.

Nous ne changeons pas nos habitudes et encore moins le marché. Nous changeons simplement notre façon de travailler.